UNE SAISON A BRUXELLES

Une pièce de sculpture en acte unique pour voix double

Werther Gasperini et Louise Mendes présentent ici leur première création théâtrale après un accueil en résidence de deux semaines au Centre Tour à Plomb.

Dans cet univers onirique, l’histoire d’amour entre un homme et une femme est contée. La femme relève d’un fantasme désespéré, déité de pierre inventée par cet homme amoureux.
De leurs dialogues, une pensée se répète : ils contemplent la volonté de faire avant que le temps ne leur échappe.

Tableaux scéniques de leurs rêves et émotions, paroles mystérieuses d’un au-delà indicible, affolés face à une Terre en train de brûler. Ode à la vie, à la Terre, à l’amour. Un homme et une femme minuscules cherchant la mort de la peur.

Durée : 55 minutes
En français