alexandra-bertels-dauwens-beernaert-cart

CADRAN DES HEURES CERTES
Marbre rose du Portugal

La pièce fait partie d'une série composée par plusieurs cadrans solaires de differentes  formes, epoques, provenience et dimensions. Elles peuvent etre exposées seules ou former une installation composable.

 

Ce cadran est un cadran solaire déporvu de toute utilité car il lui manque le gnomon (la barre qui sert à projeter l'ombre et marquer l'heure sur le cadran) et les lignes des heures sont presque effacées.

Entre le vestige archéologique et l'instrment scientifique.

Depuis longtemps est tradition d'accompagner les cadrans et les horloges par des proverbes et des reflexions sur le temps et la vie. La phrase qui est gravée sur le marbre n'est évidemment pas au hasard : on peut lire “Lucide et ardenter”. Qu'on pourrait  traduire comme “ L'esprit éveillé et fougueux ”.

Le titre “ Cadran des heures certes” veut suggerer justement que meme dans la repetitions des jours, de la vie, des vies, des epoques des societes et culture, il y a des “Heures certes”, c'est à dire des heures/moment précis qui sortent de la répetition du quotidien et qui nous appartiennent pour toujours.  Ces moments sont personelles et universels au meme temps.

Ces sont les heures/moments de la création, de l'amour, de la naissance et de la mort.

Quand quelqu'un nait, meurt, tombe amoureux, crée une ouvre d'art ou a un'idée.

L'accumulation de ces heures forme ce qui nous sommes, notre culture, nos mentalités et nos coeurs.

Ce cadran parle de ça.